19 rue Avit Nicolas - 38 150 Salaise sur Sanne
04 74 29 00 80
mairie@mairie-salaise-sur-sanne.fr

Expression des groupes

Groupe de la majorité « Salaise 2020 » 
Mars 2022

Pourrons-nous, lors de cette séquence électorale, éviter la frénésie « sondagière » et nous adosser à une presse libre pour prendre connaissance des propositions des candidats ?
Les sujets de préoccupation s o n t n o m b r e u x : pouvoir d’achat, santé, situation des hôpitaux, énergie, fiscalité, temps de travail, environnement, …
Attention à la surenchère sécuritaire … Le débat ne doit pas être faussé. La France mérite mieux que la flambée néga-tionniste et xénophobe. « La démocratie, c’est ce qu’il reste de la République quand la lumière s’éteint », assure le philosophe Régis DEBRAY. 1 400 scientifiques tirent la sonnette d’alarme à propos des bouleversements écologiques et interpellent les candidats à la présidentielle. Notre perception des crises environnementales a changé. Ce qui naguère était perçu comme lointain, le réchauffement climatique, la pénurie des ressources, les pollutions de l’écosystème, commence à se faire sentir au quotidien.
Pour préparer un avenir durable, il est souhaitable que les humains et la nature entrent en harmonie. Respectons « la règle verte », ne prenons pas à la nature plus qu’elle n’est capable de reconstituer. Des chantiers de la bifurcation écologique permettraient aussi d’améliorer concrètement les conditions de vie en créant des emplois.
Notre fonctionnement démocratique aussi doit être revu. Modifications, révisions, changement institu-tionnel pour aller vers une VIème République ? Qui peut avoir peur de ce nécessaire débat ? Pour mettre en œuvre ces éléments de bon sens, nous avons besoin d’être mobilisés. Vivre en France exige de respecter la démocratie en acceptant les lois et en changeant les choses sans violence, par le vote. L’abstention est un piège rare-ment favorable aux intérêts du peuple. Emparez-vous de ces élections en pensant à l’avenir de nos enfants et de notre humanité. C’est la priorité.

Groupe de l’opposition « J’aime Salaise » 
Mars 2022

OMBRIÈRES…
ImPLANTER des piliers en ferraille recouverts de panneaux photovoltaïques le long de la Sanne face à la pharmacie… pour faire de l’ombre : voilà bien une idée saugrenue et, pour le coup, anti-écologique et d’un intérêt économique nul voire négatif pour les Salaisiens.
L’empreinte carbone pour la fabrication des éléments constitutifs du projet, le transport la mise en œuvre et in fine le retraitement final est choquante.
La mairie a contracté avec un Tiers chargé de l’implantation et de la revente, pour son propre compte, des KW produits !
L’alternative pourtant évidente aurait consisté à plan-ter des arbres (quoi de plus naturel et rafraichissant que leur ombre l’été, la capture du CO² et le renouvel-lement d’oxygène, leur contribution à un cadre sain et reposant…?)
Le vrai respect de l’environnement et de la qualité de vie sont d’abord une question de bon sens, pas de démagogie électorale !