19 rue Avit Nicolas - 38 150 Salaise sur Sanne
04 74 29 00 80
mairie@mairie-salaise-sur-sanne.fr

Mobilités en centre-bourg de Salaise : 2 expérimentations en cours

Jusqu’en juin 2024, deux expérimentations sont mises en place en centre bourg de Salaise.

Objectifs : développer et sécuriser les mobilités douces et diminuer le trafic de transit.

Décembre 2023 : évaluation des expérimentations par un bureau d’études

Le contexte

Face aux inquiétudes des salaisiens à propos de la circulation, la mairie a fait réaliser en novembre 2021 une étude (diagnostic et propositions) par le bureau d’études Via Commea.

Télécharger l’étude réalisée par le bureau d’études Via Commea en 2021

Après analyses, les conclusions de cette étude sont :

Une utilisation massive de la voiture

Actuellement, 89% des déplacements se font en voiture. L’augmentation du nombre de logements sur la commune va amener dans l’avenir encore plus de trafic, ce qui doit être anticipé dès maintenant.

Le trafic de transit

Plusieurs trafics de transit existent : surtout celui traversant le centre ville pour éviter la N7, saturée.

Une offre généreuse en terme de stationnements

Cette offre favorise l’usage de la voiture, notamment pour les écoles, au dépend des piétons et cyclistes.

Des manquements pour les voies douces

Principaux « manquements » constatés :  insuffisance de largeur de trottoir, si ce n’est absence de trottoirs.

Suite à ce constat, les élus de Salaise sur Sanne ont choisi de mettre en place deux expérimentations. Une réunion publique s’est tenue le 27 avril 2023 en mairie pour présenter et échanger sur ce sujet .

Télécharger le document de présentation des expérimentations – 27 avril 2023

Expérimentation 1

Secteur du collège – écoles Picasso/Floréal

Mise en sens unique descendant de la rue Edouard Aubert entre le giratoire du gymnase Pierre Quinon et la rue Delaune (déjà en zone 30) 

Double sens pour les vélos

Mise en impasse de la rue Clos Decoeur entre les rues de la Grametière et Delaune

Expérimentation 2

Centre-bourg

Changement du sens de circulation rue Danièle Casanova entre la rue Avit Nicolas et rue des Fontanes

Haut de la rue Avit Nicolas en double sens pour les vélos

La mairie répond à vos questions

Question d'un usager :

"Je ne vois pas pourquoi tous ces changements, tout cela m'a l'air bien compliqué." ML

Réponse de la mairie :

L'étude de circulation réalisée à Salaise sur Sanne par un bureau d'études en 2021 fait le constat d'une utilisation massive de la voiture (89 %) pour se déplacer. La majorité des trajets réalisés en voiture concerne de courtes distances (moins de 5 km).

Plusieurs projets de construction de logements sur la commune vont encore accroître cette circulation dans les années à venir. Cette situation doit être anticipée dès maintenant.

Actuellement, une offre généreuse en termes de stationnements en centre-ville et pour les écoles favorise l’usage de la voiture, au dépend des piétons et cyclistes.

De plus, beaucoup de véhicules traversent Salaise afin d'éviter les itinéraires de transit, notamment la N7.

La mairie est régulièrement interpellée sur ces questions de circulation, par des riverains ou des parents d'élèves.

Les attentes sont diverses en fonction des usagers : vitesse excessive, manque de solutions sécurisées pour se rendre aux écoles, à la médiathèque et équipements sportifs à pieds ou à vélo...

Réfléchir à nos déplacements et favoriser une alternative à la voiture devient une nécessité.

Ne pas chercher des solutions, alors que le nombre de salaisiens va continuer à augmenter, c’est accepter l’augmentation des nuisances actuelles.

Questions des usagers :

« Pourquoi n’avez vous pas concerté la population avant de le faire ? Nous sommes condamnés à rester un an comme ça ? » LL

« Comment pouvez-vous sans concertation avec les riverains, condamner la rue Clos Decœur ? » BR

« Avez-vous le compte-rendu de la réunion publique pour prendre connaissance de votre étude qui doit être fondée sur des vrais études de flux et pas seulement des ressentis ? » YV


Réponse de la mairie :

Nous faisons état des avancées des réflexions régulièrement dans le Salaise Info, qui est diffusé dans les boîtes aux lettres de tous les salaisiens chaque trimestre.

De plus, une réunion publique ouverte à tous a eu lieu le 27 avril en mairie.

En plus des communications habituelles, les riverains des rue concernées ont reçu une invitation à cette réunion via leur boite aux lettres. Le document de présentation de cette réunion est téléchargeable ci-dessus

Cette FAQ sera mise à jour régulièrement pour répondre aux remarques et propositions des usagers.

Question d'un usager :

« Il y a du bon sens à avoir ! Nous n’allons pas vivre cette galère 1 an ! » LL


Réponse de la mairie :

Les changements induisent nécessairement des désagréments au début. Les attentes des usagers sont très différentes, que l'on soit riverain, parent d'élève ou simple automobiliste.

Les désagréments qui persistent, au-delà des changements d’habitudes, seront étudiés en fin d’expérimentation.

Nous avons proposé une expérimentation sur une période longue afin de faire un bilan en début d’année et commander des travaux pour l’été si nécessaire. Certains ajustements sont possibles pendant l’expérimentation.

Question d'un usager :

« Lors de la réunion de concertation, la mise en place avait été annoncée pour la rentrée, pourquoi avoir anticipé la mise en œuvre ? » JD


Réponse de la mairie :

La disponibilité de nos entreprises a conduit à ce changement.

De plus, lors de la réunion publique du 27 avril dernier, des usagers ont fait remarquer que la mise en place le jour de la rentrée scolaire risquait d’augmenter les difficultés pour les parents de trouver le bon chemin. Démarrer l’expérimentation plus tôt permet de laisser un temps d’adaptation.

Questions des usagers :

« Et les commerces du centre, on y pense ? » SM

« Nos commerçants auront donc moins de passage et seront moins visités. » VB

« Très compliqué pour nos clients. » SH


Réponse de la mairie :

L’attractivité des commerces du centre bourg dépend de nombreux facteurs.

La pacification du centre-ville et la facilité de se déplacer à pied sont des éléments très importants.

Question d'un usager :

« Il faut pouvoir permettre de libérer les feux de Salaise qui sont devenus un bouchon depuis le monument aux morts. Cette voie de circulation ne doit desservir que l’hyper centre bourg. » YV

Réponse de la mairie :

Le feu tricolore joue un rôle essentiel pour limiter le trafic de transit au centre de Salaise. Il atteint régulièrement sa pleine capacité au moment des mouvements pendulaires. Modifier son fonctionnement conduirait nécessairement à augmenter le trafic routier.

Question d'un usager :

« J’habite place Elsa Triolet où des places de parking ont été supprimées, comment faire pour se garer quand on vit en centre-bourg ? » VB


Réponse de la mairie :

Le nombre de places de stationnement est identique à celui 2019, lorsque le centre dentaire était situé en centre-bourg. La mise en place des zones bleues doit permettre de conserver des stationnements de proximité lorsqu’on doit décharger ses courses.

Questions des usagers :

« Pourquoi ne pas mettre à disposition des vélos ou trottinettes en location, afin d’aider les personnes à circuler moins en voiture au lieu de changer tout le trafic. » VI

« Je dis un très grand bravo et un grand merci d’avoir mis la rue Édouard Aubert en sens unique et d’avoir fait une piste cyclable. » NP


Réponse de la mairie :

Développer la location de vélos est une idée intéressante. Elle peut être mise en œuvre à l’échelle du bassin de vie et pas seulement de la commune. Les grandes agglomérations (Lyon, Paris) l’ont mis en place. C’est encore rare sur des agglomérations mais l’idée mérite d’être mise en débat.

Question d'un usager :

« Mettre des coussinets ralentirait les voitures ! De plus, les contrôles de vitesse, trop rares et en pleine journée sont inutiles. C’est le soir vers 19h30 que la vitesse est excessive. Le dos d’âne de l’école Picasso n’a aucune utilité pour la vitesse, il est beaucoup trop bas. J’ai connu un village dans un autre département dont circulation passait dans leur centre pour éviter la nationale surchargée, dès que des dos d’âne dignes de ce nom ont été installés tous les 50 mètres, plus aucune circulation !! » MD


Réponse de la mairie :

Les contrôles de vitesse ne montrent pas que les vitesses sont très élevées. Il y a quelques comportements déviants qu’il est difficile d’appréhender. Vous pouvez signaler des comportements inadaptés réguliers à la Police Municipale afin d’adapter les contrôles.

Concernant les ralentisseurs, lorsqu’ils sont règlementaires, leur effet est limité. Les ralentisseurs les plus efficaces ne respectent pas la règlementation. Ils sont dangereux, notamment pour la circulation des deux roues.

Enfin, rappelons qu'au volant, chaque conducteur est responsable de sa conduite. Le code de la route est valable pour tous.

Questions des usagers :

« Pour sortir de chez nous en voiture, nous sommes obligés d’avancer sur la piste cyclable. Nous avons peur d’accrocher un cycliste ou une trottinette qui descend à contre sens. » HM

« Pour descendre aux Fontanes, il faut faire trop de détours. Du coup, les gens roulent plus vite dans les lotissement et rue des allobroges… Il faudrait passer la rue Begot en descente. » CB

« Pour accéder au bourg, changer le sens unique de circulation de la rue Danielle casanova fait faire un bon détour qui n’est ni pratique ni économique. » MO

« Mettez la rue Pierre Avit Nicolas en sens de descente si vous maintenez la Casanova en montée. De plus, lorsque vous remontez la rue Danièle Casanova et que vous souhaitez tourner à gauche malgré les stops, il y a peu de visibilité. » LL

« Cette expérimentation impacte négativement les personnes habitant comme moi le village d’Anjou. » CB

« La « voie » cyclable qui est en contre sens de la rue est hyper dangereuse, trop étroite pour laisser descendre les vélos et se croiser. Les enfants vont à toute vitesse, le bon sens voudrait que cette rue soit dans le sens de la descente comme pour les vélos, puisque la rue Casanova est aujourd’hui dans le sens de la montée. » LK


Réponse de la mairie :

L’étude de circulation réalisée par un cabinet indépendant préconise de passer à 30 km/h la rue Avit Nicolas pour éviter que les véhicules n’accélèrent pour « prendre leur élan ».

Elle ne préconise pas le changement de sens sur Avit Nicolas, en raison des contraintes pour tourner à gauche en haut de la rue CASANOVA.

En ville, dans une zone où la vitesse maximale autorisée n’excède pas 30 km/h, les vélos peuvent emprunter les voies dans les deux sens. C’est aussi valable pour les « conducteurs d’engins de déplacement personnel motorisés » et les « cyclomobiles légers », en vertu de l’article R. 412-28-1 du Code de la route. Il précise que cette règle prévaut « sauf décision contraire de l’autorité investie du pouvoir de police ».

L’expérimentation doit notamment permettre de vérifier si les véhicules ralentissent avec la zone 30 et si les cyclistes gardent une vitesse adaptée en descente. La question de changer le sens de circulation de la montée Avit Nicolas n’a pas été préconisée par l’étude mais reste une piste à terme.

Questions des usagers :

« Deux routes pour monter et faire le grand tour pour aller au village est pénalisant et dangereux. » SM

« Avez-vous pensé aux habitants du haut de Salaise ? Nous devons faire tout le tour pour arriver au centre du village. » LL

« Ok pour la rue Casanova montante car elle est « supportable en vélo ». YV

Réponse de la mairie :

L’un des objectifs est d’encourager les mobilités douces. Inverser le sens de circulation sur Casanova facilite la montée à vélo.

Pour venir en centre-ville en voiture, cela rallonge d’environ 40 secondes le trajet (en respectant les limitations de vitesse.)


Question d'un usager :

« Beaucoup trop de voitures prennent notre rue Danièle Casanova, alors qu’il serait préférable qu’elles montent par la rue des Fontanes comme avant. Mais après un sondage de ma part, elles pensent que cette rue est réservée aux vélos ou ne savent plus très bien. » MM

Réponse de la mairie :

Il est normal que les premiers jours, les changements amènent des augmentations de circulation sur certaines rues. Les gens testent les nouveaux itinéraires. Si nous avons proposé une expérimentation sur une période longue, c’est pour vérifier après plusieurs mois les avantages et inconvénients des changements.


Question d'un usager :

« Il est difficile, une fois en haut de la rue Danièle Casanova, de pouvoir tourner à gauche et beaucoup de voitures ne marquent pas les stops. » MM

Réponse de la mairie :

C’est en effet étroit lorsqu’il y a un véhicule arrêté au stop. C’est l’une des raisons qui a conduit à maintenir le sens de circulation sur la montée Avit Nicolas.

Afin de veiller au respect des signalisations, la police municipale va augmenter les actions concernant le respect des conditions de circulation.


Question d'un usager :

« Habitant en bas de la rue Danielle Casanova, je dois faire la montée ainsi que faire le tour complet des hauteurs de salaise pour retourner dans le centre bourg du village ou me rendre plus loin… » RM

Réponse de la mairie :

L’un des objectifs est d’encourager les mobilités douces. Faut-il prendre la voiture pour aller du bas de la rue Casanova aux commerces du centre-ville ?

Pour aller plus loin, lorsqu’on habite une rue en sens unique, souvent, le trajet que vous ajoutez à l’aller se retrouve au retour.

Question d'un usager :

« Il faut enlever les quilles du bas et remettre au moins le sens interdit pour les personnes qui descendent la rue Clos Decoeur. » SM


Réponse de la mairie :

L’aménagement rue Clos Decœur a pour objectif d’éviter une circulation anormale induite par la mise en sens unique de la rue Edouard Aubert.

Question d'un usager :

« La rue Édouard Aubert en sens unique dans la descente va devenir une véritable autoroute, les voitures et les cars iront beaucoup plus vite. » MA


Réponse de la mairie :

L’aménagement d’une voie mode doux sur la rue Aubert doit permettre de ne pas donner une impression d’autoroute.

De plus, rappelons qu'au volant, chaque conducteur est responsable de sa conduite. Le code de la route et les limitations de vitesse sont valables pour tous.

Question d'un usager :

"La circulation va se concentrer sur la rue Auguste Delaune en sens unique (voitures et cars du collège), vous allez diriger tout le flux de circulation sur le carrefour Croix du Rhin.

Si le but était d’éviter que les voitures quittent la N7 pour passer dans Salaise, cela ne changera pas puisque tous passent dans Salaise dans le sens mairie de salaise et puis Chanas (d’où les bouchons au feux vers la pharmacie). Si vous voulez vraiment stopper cela, il faudrait commencer par changer le sens de circulation du morceau en sens unique de la rue Auguste Delaune. » MA


Réponse de la mairie :

Diminuer le trafic des voitures qui évitent la RN7 en traversant Salaise est une priorité que nous avons. Le feu dans Salaise limite en semaine cette circulation.

Changer le sens de circulation de la rue Delaune était difficile à mettre en œuvre dans le cadre d’une expérimentation. Cela reste une option notamment si le fonctionnement du carrefour croix du Rhin n’est pas satisfaisant avec les changements induits par l’expérimentation.

Question d'un usager :

"J’étais sceptique au début sur le sens unique de la rue Édouard Aubert. Au final, je trouve que c’est une très bonne idée et j’ai ressorti mon vieux vélo pour aller à la boulangerie, au terrain de cross, parc, médiathèque ou ludothèque avec mon fils.

Y a t-il des aides pour l’achat d’un vélo ou d'une trottinette électrique ?" FM


Réponse de la mairie :

Jusqu'au 31 décembre 2023, l'État aide à l’achat de vélo via un dispositif appelé Bonus vélo.

Le montant varie selon le type de vélo et les revenus de référence de l’acheteur. A ce jour, nous n’avons aucune information sur le fait que le dispositif sera reconduit en 2024.

Pour en savoir plus sur le Bonus Vélo : Cliquez ici

Décembre 2023 : nouveau comptage

Fin 2023, le Bureau d’études a réalisé une évaluation des modifications de circulation.

Exprimez-vous !

Vous avez des remarques ou des propositions concernant ces expérimentations ? Complétez notre formulaire, une réponse vous sera apportée sur cette page.

Remplir le formulaire