Groupe de la majorité « Salaise 2020 » - Septembre 2020

C’est la rentrée, gardons le cap


Comme vous avez tous pu le constater, ce début de mandat a été largement perturbé par le Covid, le confinement et l’obligation de garder nos distances.
Nos agents et les services ouverts ont continué à faire tourner la collectivité et à prendre soin des personnes fragiles. Nous avons étendu le télétravail à tous les postes où il était possible, ainsi de nombreuses tâches ont pu être exécutées malgré l’impossibilité des agents de se rendre sur leur lieu de travail. Cette période inédite nous a obligé à revoir nos fonctionnements et nous a permis de nous interroger sur nos procédures. 
Nous pouvons envisager la rentrée scolaire avec l’expérience de 6 mois d’adaptation aux différents protocoles sanitaires édictés par l’Etat.
Nous exprimons la volonté de faire fonctionner l’école, nos services, les locaux que nous prêtons aux associations dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Mais surtout, nous souhaitons retrouver le chemin des activités qui nous lient et qui rappellent que nous avons l’habitude de « bien vivre ensemble » à Salaise.
Pendant la campagne électorale, les élus du groupe majoritaire ont passé beaucoup de temps à échanger pour construire le programme pour lequel vous nous avez élus. Le confinement a été un choc pour nous aussi. L’impossibilité de se rencontrer, l’obligation de continuer à travailler avec l’ancienne équipe, ont freiné la dynamique du début d’année.
Aujourd’hui, la rentrée est là et avec elle le moment de relancer le mouvement. La composition des commissions est validée, les adjoints et conseillers délégués vont repréciser leurs objectifs politiques. Ils vont inscrire les actions prévues dans chaque délégation sur le plan de mandat. Le travail peut commencer.
Depuis la fin du dernier mandat, nos investissements sont inscrits dans un PPI (plan pluriannuel d’investissement) qui permet de coordonner nos travaux et nos achats. Les actions du nouveau mandat vont s’y insérer. Une fois le cadre posé, chaque projet trouvera sa place et pourra se concrétiser sereinement.
Nous allons travailler plus finement sur les projets des trois premières années. 
Ces projets continueront de suivre le fil rouge du « Salaise durable » que nous voulons promouvoir. Ainsi, nous continuerons les travaux de réduction des dépenses de fonctionnement et d’amélioration thermique des bâtiments. Nous poursuivrons l’achat de véhicules propres et nous développerons les modes doux.
Ces projets seront aussi des opportunités pour travailler avec vous dans le cadre de la démocratie participative. En effet, un de nos axes prioritaires promeut le « bien travailler ensemble » qui s’applique aussi bien entre élus qu’avec les agents de la collectivité ou qu’avec les habitants.


​​​​​​​Groupe de l’opposition « J’aime Salaise » - Septembre 2020

Le trafic plus rapide que nos élus à agir pour la sécurité de nos rues

Certaines des rues de Salaise sont devenues, au fil des ans, des axes de transit de la circulation intercommunale, suppléant en cela la RN7 totalement saturée pour desservir Green 7, carrefour, l’A7, l’agglo nord…
Les problèmes d’infrastructure routière ne datent pas d’hier et notamment de l’aménagement des zones commerciales attenantes à la RN7 vers le sud. Celles-ci ont été aménagées sans que soit réalisée les infrastructures nécessaires à leurs dessertes. Résultat : des embouteillages récurrents et de plus en plus nombreux. Par réaction, les utilisateurs font le choix de by-passer la RN7 et utilisent nos rues de dégagement (inadaptées) vers le sud/le nord du village (A. Delaune, L. Aragon, V. Couturier…). Depuis des lustres, la mairie néglige son devoir d’amélioration du trafic intra-muros et les récriminations des riverains pour leur sécurité et leur qualité de vie. Plusieurs pétitions ont été signées (rues A.Delaune, L. Aragon…) sans que la mairie ne joue son rôle, concret et rapide, auprès d’EBER et autres instances adaptées.
A l’heure où de plus en plus de communes limitent la vitesse à 30 km/h pour le mieux vivre de leurs habitants, Salaise doit-elle attendre plus longtemps pour lancer un plan de circulation adapté à la circulation, pour réfléchir enfin à un urbanisme maitrisé en concertation avec les habitants ? Non, c’est désormais vital pour les Salaisiens et une réelle priorité pour la majorité élue