Le risque inondation :
​​​​​​​crue torrentielle de la Sanne.


La Sanne peut connaître des crues subites et violentes suite à des pluies de forte intensité. Ces crues de la Sanne peuvent être aggravées si elles se conjuguent avec une saturation du Lac Jacob qui peut entraîner des ruissellements importants.
Inondation de plaine du Rhône. 
Lorsque des pluies abondantes et/ou durables surviennent, le débit des rivières augmente et peut entraîner le débordement des eaux. À Salaise, le risque d’inondation de plaine est dû au Rhône.
La commune de Salaise sur Sanne et le Syndicat de la Sanne ont mis en place des dispositions visant à réduire l’impact d’une crue : élargissement de deux ponts, création d’un bassin d’écrêtement de crue pour la Sanne, aménagement des berges (endiguement), création d’une zone d’évacuation de trop plein du Lac Jacob, amélioration des réseaux d’évacuation des eaux pluviales, construction de pièges à embâcles.
Des capteurs sont implantés dans les cours d’eau pour suivre les hauteurs d’eau en temps réel : c’est notamment le cas de la Sanne équipée d’un capteur à Saint Romain de Surieu.
En cas de risque d’inondation, la Mairie se chargera de relayer l’information dans les zones concernées.

​​​​​​​Le risque sismique


Un séisme est une fracturation brutale des roches en profondeur créant des failles dans le sol et parfois en surface, et se traduisant par des vibrations dans le sol transmises aux bâtiments. Les dégâts observés sont fonction de l’amplitude, de la durée et de la fréquence des vibrations.
Le séisme est un risque majeur contre lequel l’homme ne peut que se protéger de manière passive. Un zonage sismique est défini en France et prévoit 5 zones de sismicité.
Tout le territoire de Salaise sur Sanne est classé en zone 3 qui correspond à une 
sismicité modérée.
Ce niveau de risque implique que toute nouvelle construction respecte des normes parasismiques.

Les phénomènes climatiques


Canicule, fortes précipitations, grand froid, neige/verglas, orages, vents violents, Météo France diffuse tous les jours une carte de vigilance à 6 heures et à 16 heures informant les autorités et le public des dangers météorologiques pouvant toucher le département dans les 24 heures.
Sur la carte diffusée par Météo France, quatre couleurs (vert, jaune, orange et rouge) précisent le niveau de vigilance :
vert : pas de vigilance particulière.
jaune : un phénomène météo habituel dans la région mais occasionnellement dangereux est prévu, une attention particulière est demandée.
orange : un phénomène météo dangereux est prévu, la vigilance est donc de rigueur.
rouge : le phénomène météo prévu est caractérisé comme dangereux et exceptionnel : la vigilance absolue s’impose.