12/10/2020

Depuis l’arrêté du 25 septembre 2020 plaçant le département de l’Isère en zone d’alerte, l’ensemble des indicateurs a continué de se dégrader dans le département. La circulation du virus progresse encore dans le département de l’Isère, notamment parmi la population jeune, où elle est très rapide. Le respect des mesures dites « barrières » est donc plus que jamais indispensable, en particulier dans les espaces où la fréquentation du public est importante, afin que la situation puisse être maîtrisée, et doit désormais s’accompagner de mesures renforcées.

Ces mesures visent à limiter les occasions de propagation du virus, mais également à envoyer un message sur la dangerosité de celui-ci en cas de contamination, et redire la nécessité, au-delà des décisions préfectorales, d’agir de manière responsable au niveau individuel, y compris dans le cadre privé


Nouvel arrêté du 17 octobre 2020

Instauration de l’état d’urgence sanitaire 


Les rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique sont interdites (voir exceptions dans le nouvel arrêté)

Dans les établissements recevant du public du type salle des fêtes, salle polyvalente, chapiteau, tente ou structure, les évènements ne permettant pas le port du masque en continu sont interdits. Interdiction de la nourriture et des boissons.

Dans les établissements recevant du public où les personnes sont en position debout et/ou amenées à se déplacer (musées, parcs d’attractions, foires et salons…), une jauge de 4 m² par personne doit être respectée.


Dans les établissements recevant du public où les personnes sont en position assise (format cinéma ou réunion, théâtres, cinéma, lieux de culte…), un siège sur deux doit être neutralisé. Si les personnes viennent en famille, les groupes doivent être composés d’au maximum 6 personnes. La distance d’au-moins un mètre doit être respectée entre chaque groupe.

Dans les bars et restaurants : un nouveau protocole sanitaire doit être appliqué prévoyant :
•    l’accueil d’un maximum de 6 personnes par table ;
•    l’espacement d’un mètre entre chaque chaise de tables différentes ;
•    le service uniquement à table (pas de service au bar ou au comptoir) ;
•    la tenue d’un cahier avec les coordonnées des clients afin de les recontacter.